Les exploits historiques du Maroc

3:27 ص
Les exploits historiques du Maroc


La mosquée des villageois


Al Quaraouiyine القرويين en arabe (litéralement "la mosquée des kairouanais") est une des plus importantes mosquées du Maroc. Sa construction débute en 857 à Fès, sous le règne de la Dynastie Idrisside.
C'est une femme, héritière d'un riche kairouanais, Oum Al Banine fatima Al Fihriya, qui est à l'origine de sa fondation. Tout au long des siècles, la mosquée voit son architecture évoluer et s'agrandir.

Elle devient, du Xe au XIIe siècle, un important centre d'enseignement et une des premières universités au monde.


L'ancienne ville de Marrakech
Marrakech regorge d'histoire, des chefs de l'architecture et de l'art, elle fut longtemps, un centre politique, économique et culturel de l'Occident musulman.
Fondée en 1070-1072, elle était la capitale des Almoravides et des Almohades, sa médina abrite de grandes demeures et s'orne de nombreuses mosquées.
Cette ville qui n'arrête pas d'émerveiller ses visiteurs a été classée au patrimoine mondial de l'Unesco en 1985. 
Palait Ait Ben Haddou
Le Ksar d'Aït Ben Haddou aurait été construit au XIe siècle et représentait un comptoir sur la route commerciale qui liait l'ancien Soudan à Marrakech.
Situé dans la province d'Ouarzazate, le Ksar d'Aït Ben Haddou offre un panorama complet des techniques de construction du XIe siècle et une synthèse parfaite de l'architecture des terres présahariennes du Maroc.
Ce joyau architectural est un décor de nombreux films comme Indian Jones, Lawrence d'Arabie ou Babel, classé au Patrimoine mondial de l'Unesco en 1987. 
Le site archéologique de oualili
Volubilis est une ville antique romaine située sur les bords de Oued Khoumane, rivière de la banlieue de Meknès (Maroc), non éloignée de la ville sainte de Moulay Idriss ou mise en repos de Idrîs Ier. Le nom de la ville vient du latin volubilis signifiant "qui tourne, qui a un mouvement giratoire". Nom de la ville est Walili, Oualili ou Walila (arabe: walīlā et Lili) qui désigne la fleur de liseron. La ville vivait du commerce de l'huile d'olive. On retrouve dans les ruines de nombreux pressoirs à l'huile.. . 

Ville antique de Tétouan
L'ancienne médina de Tétouan a été transformée en monument historique du VIIIe siècle en faisant office de bureau principal du Maroc et de l'Andalousie.
Son architecture typiquement andalouse a été restituée jusqu'à aujourd'hui, à la fin de l'époque médiévale de l'Occident musulman.
La médina de papier a été déclaré patrimoine mondial de l'Unesco en 1997.
Ancienne ville d'essaouira
La ville d'Essaouira découvre la présence européenne au Maroc au cours de la fin du XVIIe siècle, il a été créé par une architecture anglaise et une architecture mixte entre une architecture occidentale et des préceptes d'urbanisme arabo-musulmans.
La valeur universelle de cette ville portuaire repose sur son urbanisme et inspiration européenne, la médina d'Essaouira a été inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco en 2001.


Le silo «sawmaa» de hassan

La Tour Hassan est un minaret historique jamais terminé, cet édifice n'est pas seulement la grande mosquée mais aussi le grand monument religieux du monde au XIIe siècle.
Le sultan almohade Abu Yusuf al-Mansur (1184-1199), petit-fils d'Abd al-Mumin, fondateur de la ville impériale de Rabat en 1150, le sultan al-Mansour peut faire de Rabat la capitale de son empire qui, au XIIe siècle, s'installait de la Tripolitaine (Libye) à Castille (Espagne).


L'espace culturel de la place Djemaa el Fna


La place Jemaa el-Fna (en arabe : جامع الفنا, « place des trépassés ») est une célèbre place publique au sud-ouest de la médina de Marrakechau Maroc. Ce haut-lieu traditionnel, populaire et animé notamment la nuit attire plus d'un million de visiteurs chaque année. « L'espace culturel de la place Jemaa el-Fna » est inscrit patrimoine culturel immatériel depuis 2008 (proclamation en 2001) et au patrimoine mondial depuis 1985 par l'Unesco1.

شارك الموضوع

مواضيع ذات صلة